Mon kouglof

Publié le par Céline Lemaitre

Mon kouglof

Bien que n'ayant aucune racine en Alsace, la gastronomie alsacienne a toujours tenu une place importante chez moi.
La choucroute, le baeckoff, les flammenkuches, les bredele que mon père ramenait de Strasbourg et bien sûr le kouglof.


Alors pour une fanatique de brioche comme moi il fallait bien que je m'y essaie.


Mais je n'avais pas de moule et pas de kouglof sans moule à kouglof...


Donc hier je suis allée chez Zodio m'acheter un moule à kouglof (je vous rassure je n'ai pas acheté que ça...).


Et donc j'ai attaqué le kouglof.


Ingrédients :
60g de raisins secs
2 cuillères à soupe de marsala
20g de levure fraîche
300g de farine
60g de sucre
2 œufs
8g de sel
10cl de lait
180g de beurre
Amandes entières


Pour commencer hier soir j'ai mis mes raisins à tremper dans de l'eau chaude et le marsala.


Ce matin j'ai préparé ma pâte.


Pour commencer j'ai mis 100g de farine, la levure et 2 cuillères à soupe de lait tiède. J'ai mélangé avec une spatule et j'ai laissé pousser 1 heure comme un levain.


Après une heure j'ai ajouté le sucre, le sel, le reste de farine et les œufs. J'ai mis le beurre à fondre dans le lait tiède. Et j'ai ajouté le lait dans le mélange précédent. Et j'ai mis à pétrir pendant 10 bonnes minutes jusqu'à ce que la pâte soit homogène, lisse et élastique.
J'ai égoutté les raisins et je les ai versé dans la pâte et c'est reparti pour 5 minutes de pétrissage.


J'ai beurré mon moule à kouglof et j'ai déposé au fond dans les alvéoles les amandes entières. Puis j'ai mis la pâte dans le moule. Un torchon propre dessus et plusieurs heures de pousse l'attendent.


Dans la recette ils disaient 4 heures de pousse mais au bout d'une heure et demie la pâte atteignait le haut du moule... J'ai alors prélevé une partie de la pâte pour en faire un deuxième...


Au bout de 3 heures 30 j'ai préchauffé le four à 210° et j'ai enfourné les kouglofs, j'ai aussitôt baissé le four à 180° et c'est parti pour 45/50 minutes de cuisson.


A la sortie du four je voyage en Alsace à moins que je ne voyage en enfance...


A plus...

Mon kouglof
Mon kouglof
Mon kouglof
Mon kouglof
Mon kouglof
Mon kouglof
Mon kouglof

Publié dans sucré, viennoiserie

Commenter cet article