Ma tarte aux mûres

Publié le par Céline Lemaitre

Ma tarte aux mûres

Quand j'étais gamine au siècle dernier, l'été était ponctué de cueillettes : myrtilles, groseilles, framboises, sureaux et à partir du 15 août on allait aux mûres.
C'était l'expédition, on avait développé des stratégies (les mures sont plus belles dans les champs à vaches), on avait nos coins à mûres comme d'autres ont leurs coins à champignons.


Aujourd'hui je ne suis plus une gamine, je ne passe plus mes étés dans le Morvan mais il y a quand même des mûres.


Aussi l'autre jour j'ai embarqué ma nièce dans une expédition mûres. En se promenant pas loin de la maison nous avons ramené en moins de 2 heures 2,7kg de mûres. Nous n'étions pas peu fière de les montrer à ma mère. Oui pour ces choses là c'est elle notre référent.


Après cette cueillette j'ai nettoyé les mûres et je les ai tout d'abord mises dans une grande gamelle avec passoire de chez Tupperware en bas de la cave à vin (faute de place dans le frigo...).


Mais comme je devais partir à Angers pour l'anniversaire de mon petit cousin, 18 ans ça mérite le déplacement! J'ai mis mes mûres dans le congélateur pour m'en occuper à mon retour.


Donc lundi j'ai décongelé les mûres et je les ai faites cuire avec 1kg de sucre.
Mais mardi je suis partie me promener à Bordeaux donc pas le temps de m'occuper des mûres...


Mais ce matin je me suis remise dans la course. Sur les conseils de ma mère j'ai remis à bousiller mes mures, j'ai ajouté 500g de sucre et 2 sachets de vitpris (de la pectine quoi...) pour leur donner de la consistance.


Heureusement mardi matin avant de partir à Bordeaux j'avais fait cuire à blanc mes fonds de tarte avec la pâte sucrée aux amandes. Si bien que je n'ai eu qu'à égoutter les mûres avec une écumoire et remplir mes fonds de tarte.


J'ai laissé reposer pour que ça prenne.


Et voilà 2 jolies tartelettes aux mûres.


Pour le reste des mûres (oui oui il en reste et même une bonne quantité) ma mère va prendre le relais et nous faire de la gelée de mûres.


Ma tarte aux mûres
Ma tarte aux mûres

Publié dans sucré

Commenter cet article

nicolas 29/08/2015 14:36

Je passe mes étés (et plus) à la lisière du Morvan, et cette année certains buissons n'avaient que des mûres petites et sèches. 3 jours de pluie depuis mai, c'est peu, et 36 ° presque tout le mois de juillet, c'est chaud. Donc pour la gelée c'est râpé.
Je n'utilise jamais de V..pris. La pectine je la prends dans des pépins d'agrumes et de pommes gardés tout au long de l'année + 1 jus de citron.

Céline Lemaitre 30/08/2015 11:11

Merci pour ton retour. Moi j'ai le souvenir des mûres qui poussaient au bord de la rivière et qui étaient énormes... En Charente-Maritime elles n'étaient pas bien grosses non plus mais parfaites pour la tarte et pour la gelée. Pour la pectine il faudrait que j'essaie ta technique...