Le grand défi!

Publié le par Céline Lemaitre

Le grand défi!

Hier soir c'était le grand soir, le soir du grand défi!
Accessoirement le dernier cours du soir...
Je n'avais pas bien compris comment les choses allaient se passer.


En arrivant à l'atelier pas de Mélanie en vue. Le type de l'accueil a tenté de me convaincre qu'en fait le cours était à 18h30 et non 18h mais j'étais assez sûre de moi. Quoique...
Il né fallait pas plus pour faire douter...
Et puis Isaac est arrivé, lui aussi avait compris 18h j'étais rassurée mais toujours pas de Mélanie en vue...
Puis les copines sont arrivées : Naïma, Julia, Élodie était en route.
Mélanie a fini par arriver, elle était coincée à Bastille par une manifestation.
Nous allions pouvoir commencer. Bon on était 7 il fallait faire 3 groupes : 2-2-3.


Julia et Élodie équipe tartes : tarte au citron, tarte amandine aux fraises, crackers salés.


Josiane, Sophie et Isaac équipe pâte à choux : Paris-Brest, choux à la framboise, gougères.


Naïma et moi équipe pâte feuilletée : mille-feuille (une grosse pensée pour Margot qui commence le bac aujourd'hui), chaussons aux pommes et torsades parmesan pavot.


Nous avions du pain sur la planche. Au boulot!!!!


Nous avons attaqué direct par la compote pour Naïma et la crème pâtissière pour moi.


1/2 litre de lait
125g de sucre
80g de jaunes d'œuf
50g de maïzena
10g de gélatine
65g de beurre


1er problème : impossible de trouver des gousses de vanille, pas une seule gousse dans tout l'atelier. Par contre nous avons trouvé un pot XXL de pâte de pistache.


Ce sera donc pâtissière à la pistache et comme l'équipe tarte avait besoin d'un peu de pâtissière pour leur frangipane elles se sont adaptées.


Donc j'ai fait chauffer le lait, pendant ce temps-là j'ai blanchi les jaunes avec le sucre puis la maïzena, j'ai fait tremper la gélatine. Puis j'ai ajouté la moitié du lait frémissant sur les jaunes, j'ai bien mélangé et j'ai versé dans le reste de lait. J'ai remis sur le feu. Très vite l'ébullition a repris, j'ai mélangé sans cesse pendant une minute trente. Hors du feu j'ai ajouté le beurre et une grosse cuillère à soupe de pâte de pistache puis la gélatine essorée.
Et voilà une pâtissière de faite!
Je l'ai débarrassée sur une plaque filmée et hop direction le frigo.


Naïma a fini d'éplucher les pommes et mets sa compote à cuire.


Nous attaquons la pâte feuilletée (déjà prête, en 3 heures impossible de réaliser une pâte feuilletée et de la travailler). Nous étalons en tout 5 pâtons qu'on réserve sur de grandes plaques au frigo.


Quand la compote est cuite nous la réservons au frigo elle aussi (on ne la mouline pas).
Pendant que je termine les pâtes feuilletées Naïma prépare les gougères pour l'équipe pâte à choux (ils sont dans les choux, c'est le cas de le dire...).


Puis nous ressortons les premières pâtes feuilletées du frigo pour préparer le mille-feuille.
Je pare les côtés, place ma pâte entre deux plaques et direction le four. Je choisis de couper la pâte après cuisson, c'est plus compliqué mais plus joli.
Je enfourne 3 plaques.


Puis vient le tour des chaussons aux pommes. Je détaille des ronds dans 2 pâtes feuilletées. On étale légèrement les ronds pour obtenir des ovales. On place au centre une cuillère de compote froide, de la dorure sur le pourtour, je referme, je soude et je retourne pour les poser sur la plaque.
Nous les dorons, les chiquetons (il aurait fallu les dorer après mais bon...) et perçons 2 petits trous sur le dessus.


Nous sortons du four les plaques pour le mille-feuille, on les laisse refroidir puis je pare à nouveau ma pâte avec un grand couteau scie et je découpe des rectangles pour monter les mille-feuilles par la suite. Je saupoudre de sucre glace et retour au four pour la caramélisation.


Quand les plaques sont caramélisées (c'est rapide), nous les debarassons et les plaçons au congélateur pour accélérer le refroidissement.


Pendant ce temps je prépare la diplomate. Je place ma pâtissière dans la cuve du robot et je fouette pour la détendre. Puis nous ajoutons de la crème fouettée, on mélange vivement pour mettre les 2 masses à la même texture. Puis on rajoute de la crème fouettée et là on mélange délicatement. Puis je la place au frigo.


Nous passons aux torsades : je récupère les rectangles de pâte (les chutes), je les dore sur toute la surface puis je mets du parmesan sur la moitié et je replie. J'étale pour bien souder et hé dore à nouveau. Je parsème de pavot et je découpe en bandes que je torsade avant de les poser sur une plaque.


Mélanie se charge de la cuisson des chaussons (que nous avons redorés) et des torsades.


Nous passons au montage des mille-feuilles (comme nous avons des pistaches nous décidons de les utiliser et de monter que 2 niveaux).
Un rectangle de pâte, dessus une bande de diplomate à la pistache sur laquelle on pose les framboises puis de la crème au milieu, un autre rectangle de pâte, une noix de crème, une framboise pour la déco et du sucre glace.
Et voilà le tour est joué!!!


Fini!!!!
Juste à temps...
Déjà les invités arrivent, oui nous avons tous convié 1 personne à venir partager une coupe de champagne et surtout goûter nos réalisations. Et puis aussi fêter la fin de la formation.


Quoi c'est déjà la fin???


C'est un peu comme à la fin de la colo, on n'a pas envie de se séparer. Et si on faisait le niveau 2 ensemble?
Oh oui bonne idée!
Mais sans Josiane alors...


Rendez-vous à la rentrée pour le niveau 2.

Le grand défi!
Le grand défi!
Le grand défi!
Le grand défi!
Le grand défi!
Le grand défi!
Le grand défi!
Le grand défi!
Le grand défi!
Le grand défi!

Publié dans Cours, Défis

Commenter cet article

elodie hb 30/04/2016 23:31

toujours partante pour le niveau 2 ma cherie! j ai adoreeeeee ton article tu n as rien oublié et surtout pas Josiane hihi

Céline Lemaitre 01/05/2016 08:51

Merci!!! Moi aussi toujours partante mais l'an prochain maintenant...
Ah Josiane... Comment l'oublier? La seule personne qui pense que faire la moitié de la recette veut dire mettre 3 des 6 ingrédients...