Le défi arômes et vin

Publié le par Céline Lemaitre

Le défi arômes et vin

Un défi!!!!
Ouais trop bien!!!


Suite à la dégustation de vins aromatisés "arômes et vin" on nous a offert une bouteille de rosé (au parfum de notre choix) pour l'utiliser en cuisine.


Comme je papotais quand ils ont tout expliqué et fait la distribution je n'avais plus guère de choix. Damien m'a poussé à choisir fraise (ce qui m'allait bien) en me poussant à en faire un dessert (en même temps c'est ce que je fais le plus et sans doute le mieux...). Il m'a soufflé d'en faire une gelée.


Une gelée de rosé... Excellente idée mais j'en fais quoi de ma gelée???


On était mercredi soir, il était 22h et à partir de ce moment là j'ai cogité...


Je suis passée par pas mal d'idées, de la plus simple à la plus loufoque... A un moment je me suis arrêtée sur l'idée d'un entremet aux fraises avec un glaçage fait de la gelée au rosé mais j'étais moyennement convaincue...


Alors j'ai appelé Marie Anne à la rescousse. J'avais à peine commencé à lui expliquer la problématique qu'elle me parlait de gelée de rosé. J'avais frappé à la bonne porte!


Après cette discussion j'avais trouvé l'idée : une sorte de tarte aux fraises faire sur un sablé et dessus les fraises prises dans la gelée!


Comme ça fait un moment que j'ai envie de faire des galettes charentaises (parce que c'est bon et qu'un de mes collègues m'a dit qu'il aimerait bien que j'en fasse), je décide de l'utiliser comme base.


Je vais faire des galettes charentaises comme des tartes aux fraises à la gelée de rosé!!!


Pour la galette je cherche des recettes, je compare. Mon choix s'arrête sur la recette du blog la cuisine de Cathy. Avec une petite variante : je remplace l'angélique par de l'amaretto, je craignais que l'angélique apporte une saveur en trop. Surtout que je comptais mettre de l'estragon.


Pour le gelée j'ai cherché une recette mais je n'ai rien trouvé qui correspondait à mes envies alors j'ai improvisé. J'ai toujours adoré l'improvisation!


J'ai commencé par les galettes :
Dans la cuve du robot j'ai mis 3 œufs, de la fleur de sel, 225g de sucre et j'ai fouetté pour faire blanchir.
Puis j'ai mis la feuille et 500g de farine, 1 cuillère à soupe de levure chimique, j'ai mélangé puis j'ai ajouté 200g de beurre pommade. J'ai ajouté une rasade d'amaretto, j'ai mélangé mais pas trop.


J'ai récupéré la pâte dans un saladier, j'ai filmé et j'ai gardé au frigo 1h30.


Puis j'ai sorti ma pâte, des cercles à tarte. Sur une feuille de papier sulfurisé j'ai posé le cercle, je l'ai rempli de pâte, j'ai lissé grossièrement puis j'ai ôté le cercle. Et j'ai recommencé jusqu'à ne plus avoir de pâte.
J'ai doré au jaune d'œuf les galettes et j'ai laissé reposer 10 minutes.


J'ai préchauffé le four à 180°.


J'ai redoré les galettes, avec une fourchettes j'ai fait les dessins caractéristiques aux galettes charentaises et j'ai enfourné pour une vingtaine de minutes.


Je coupe les fraises (juste la base) et je les garde dans une boîte avec un peu d'estragon,


A la sorti du four j'enlève les galettes de la plaque et du papier pour les laisser refroidir.


Passons à la gelée : dans une casserole j'ai mis 300ml de vin, 50g de sucre à la vanille, 2 branches d'estragon.
J'ai porté à ébullition.


D'un autre côté j'ai mis 10g de gélatine dans de l'eau.


Quand le vin bout je les dedans la gélatine essorée (erreur!!! Le vin était trop chaud...). J'ai passé le mélange au chinois pour enlever l'estragon et j'ai réservé dans un petit saladier.


Le temps que le mélange refroidisse je prépare mon fond de tarte : les galettes, les cercles à tarte et du Rhodoïd. Je pose le cercle sur la galette que je coupe pour qu'elle rentre dans le cercle puis j'ajoute une bande de Rhodoïd tout autour.


Mais le mélange a beau refroidir il n'épaissit pas...


J'ai tué la gélatine en la mettant dans le vin bouillant...


Gaston Lagaffe est de retour!!!!


Je remets donc à tremper 10g de gélatine, je chauffe un peu du mélange de vin (sans le faire bouillir) puis je mets la gélatine essorée dans mon vin chaud, je mélange et je verse dans le vin froid.


Cette fois en refroidissant le mélange épaissit!!!


Quand il est bien froid je le verse sur les tartes et je réserve au frigo.


Et ce soir à l'heure du dessert je sors une petite tartelette. Je la décercle, j'enlève le Rhodoïd et je mets sur une assiette rectangulaire.


Le résultat final est pas mal...


Je suis contente!


Je déguste enfin...


Pas mal... La gelée sent un peu de vin mais c'est très subtil, il y a un fond d'estragon, j'adore. Et la galette charentaise n'est pas sèche, c'est très sympa!


J'ai relevé le défi!!!!!!

Le défi arômes et vin
Le défi arômes et vin
Le défi arômes et vin
Le défi arômes et vin
Le défi arômes et vin

Publié dans Défis, sucré

Commenter cet article

Lucia 17/06/2015 21:31

Félicitations ! Ca me paraît très intéressant comme recherche, et le résultat est appétissant. Inventer ses propres recettes est super formateur. De mon côté, avant je faisais toujours des recettes de grands chefs, et plus ça va plus j'invente. :-)
Une petite question : la galette charentaise me paraît un peu épaisse, j'aurais tendance à faire plutôt une pâte fine, une pâte sablée. Toi qui a dégusté, qu'est-ce que tu en penses ?

Céline Lemaitre 17/06/2015 21:59

Merci!
Moi aussi je la trouvais un peu épaisse mais finalement c'est beaucoup moins sec qu'un sablé d'autant plus qu'elle s'était un peu imbibée de la gelée de rosé le temps qu'elle prenne. Ce n'était pas sec et pas pas du épais finalement. Si je l'avais faite plus fine on aurait perdu le goût de la galette, là c'était finalement assez équilibré.