En retard suite et fin?

Publié le par Céline Lemaitre

En retard suite et fin?

Plus qu'un et je suis à jour (ou presque...)!


Les meringues suisses!!!!


Des années de pratique pâtissière et je n'ai jamais expérimenté la meringue suisse. Je m'en faisais tout un monde, j'imaginais ça super compliqué.


Et mes chefs préférés (Damien et Régis pour ceux qui auraient un doute) ont fait une vidéo. Ça a l'air trop facile!
D'ailleurs je n'ai visionné la vidéo que 5 fois au lieu des 15 habituelles (c'est un signe non?).


Déjà les ingrédients : 1 poids de blanc d'œuf et 2 poids de sucre.
Et c'est tout!


Donc dans mon cas j'avais 176g de blanc d'oeuf, il m'a donc fallu...


Roulement de tambour....


Calcul mental!!


352g de sucre!!!!


Je prépare mon bain-marie : la grande casserole, de l'eau au fond, le saladier qui va bien dessus et ne touche pas l'eau pour autant.


Je fais chauffer, je mets mes blancs et le sucre et je fouette gentiment.


Comme les expériences du genre : tu mets ton doigt dedans et si c'est limité tu te brules c'est que c'est bon, ne me tentent guère. Il faut dire qu'avec ma chance je me brûle réellement...
Donc je sors la thermo-sonde programmée à 50°.


J'ai beau fouetter gentiment c'est long pour arriver à 50°.


Je vais être musclée du bras gauche (oui je suis gauchère...).


Bon j'arrive enfin aux 50° tant attendus. Je verse ma meringue (qui n'en ai pas encore une...) dans la cuve du robot et je mets le batteur à fond.


C'est parti pour 10 minutes, histoire de faire baisser la température.


Je trouve ça beau à regarder, limite hypnotique, le fouet qui fait des dessins dans la meringue.


Mais j'arrive au bout des 10 minutes, il faut arrêter le batteur.


La meringue est magnifique, elle brille, ce n'est pas un bec de perroquet mais un bec de cacatoès royal!!!!


Je vais chercher la poche et la douille et là je tombe sur la douille à Saint Honoré, vous savez celle qu'on achète et qu'on utilise jamais (elle fait peur...). C'est l'occasion ou jamais de la tester.


Donc 2 poches : 1 avec la douille à Saint Honoré et 1 avec la douille cannelée.


Et là encore je suis surprise, pourquoi avoir peur de la douille à Saint Honoré alors que c'est si facile???


Trop bien!!!


Bon je finis par dresser toutes mes meringues.


J'enfourne dans mon four à 85° (en fait je m'étais gourée il était plutôt à 70°...) pour 2h mais comme je me suis gourée et que j'ai mis 2h à m'en apercevoir, j'ai rajouté 45 minutes à 90°.


Elles sont magnifiques!!!!


2 victoires en 1 : la meringue suisse et la douille à Saint Honoré!!!!

En retard suite et fin?
En retard suite et fin?
En retard suite et fin?
En retard suite et fin?
En retard suite et fin?
En retard suite et fin?

Publié dans sucré

Commenter cet article