Mes sablés à la pistache

Publié le par Céline Lemaitre

Mes sablés à la pistache

Aujourd'hui je me promenais sur le net et en passant sur le site de la cuisine de Bernard j'ai aperçu la recette des sablés 100% pistaches. Ni une ni deux j'ai eu envie de sablés à la pistache, une envie irrépressible de faire des sablés à la pistache. Aussitôt j'ai imprimé la recette de Bernard et je l'ai mise dans mon sac.


Rentrée à la maison j'ai commencé à préparer les ingrédients, comme je ne suis pas capable de suivre une recette à la lettre j'ai commencé à modifier des choses : pas de fécule de pomme de terre, de la farine de maïs à la place fera l'affaire... Pourquoi réduire des pistaches en poudre alors que j'ai de la pâte de pistache maison dans le frigo? Va pour la pâte de pistache.


Pendant que la soupe refroidissait j'ai mis les poudres (farine, farine de maïs, levure, sucre glace dans la cuve du robot. Et là allez savoir pourquoi j'ai remplacé le fouet par la feuille et j'ai mis le robot en marche... Première projection de poudre dans la cuisine.
Aussi sec j'arrête le robot et je mets la pâte de pistache dans la cuve, je pense à mettre la collerette anti-projection et je remets en marche.
Deuxième projection de poudre dans la cuisine...
Je fais ramollir le beurre au micro-onde et pendant ce temps-là j'en profite pour avaler la soupe qui est tout à fait buvable.
J'ajoute donc le beurre mou dans la cuve, je remplace la feuille par le crochet, je remets la collerette, je mets de l'essence d'amande amère (j'adore l'odeur) et je remets tout doucement le robot en marche.
Après une troisième projection de poudre dans la cuisine (on a l'impression qu'un volcan a craché dans ma cuisine...), la pâte commence enfin à sabler, il était temps.
J'ajoute un peu d'eau pour qu'elle forme un pâton et je mets les pistaches entières.
J'obtiens un beau pâton bien souple.
Je sors la pâte, la sépare en 2 morceaux à peu près égaux et forme 2 boudins bien ronds que je filme et mets au frigo.
Avant d'aller déguster mon poulet à l'ananas j'entreprends de nettoyer les dégâts que le Vésuve a occasionné dans ma cuisine. Je bénis l'inventeur de la microfibre sans qui j'y serais encore...
Après avoir avaler mon poulet à l'ananas et mes 2 clémentines j'attaque la vaisselle. C'est dingue ce que je peux faire la vaisselle en ce moment...


Bref après un peu de repos au frigo (pour les sablés) et sur le canapé (pour moi), et non l'inverse... Je me saisis de mon fidèle santoku (couteau japonais) et de découpe les boudins en rondelles que je dispose sur un tapis de cuisson en fibre de verre (c'est génial ces tapis...) et enfin j'enfourne. mes sablés. Je vais pouvoir siroter un petit décaféiné le temps qu'ils dorent...
Un petit quart d'heure plus tard j'admire ces superbes sablés qui se sont étalés sur la plaque...


Pour les sablés pistache à la sauce Céline il m'a fallu :
280 gde farine
50g de maïzena
220g de sucre glace
De la fleur de sel
1 cuillère à café de levure
De l'essence d'arôme amère
De la pâte de pistache
De l'eau
120g de pistache entières crues

Mes sablés à la pistacheMes sablés à la pistacheMes sablés à la pistache
Mes sablés à la pistacheMes sablés à la pistache

Publié dans sucré

Commenter cet article