Le retour des amarettis

Publié le par Céline Lemaitre

Le retour des amarettis

Suite à la réalisation des mirlitons (gourmands en œufs et surtout en jaunes) j'avais dans mon frigo deux boîtes avec des blancs d'oeufs (l'une en contenant trois, l'autre en contenant quatre). Il me fallait donc utiliser ces blancs (au moins une partie).

Meringues?

Financiers?

Amarettis?

...

Bon les meringues... Bof...

Moi j'adore les amandes (et les pistaches aussi) donc forcément mon cœur balance entre les deux.

j'ai donc procédé à un petit sondage auprès de mes collègues et je dois dire qu'à l'évocation des amarettis j'ai vu des yeux briller...

Ce sera donc des amarettis!!!

Je mets donc mes trois blancs d'oeufs (la boîte avec les quatre blancs reste au frais en attendant les financiers...) dans la cuve du robot que je mets doucement en marche pour obtenir des blancs d'oeufs mousseux.

Là j'ajoute les 270g d'amandes puis les 270g de sucre glace, 2 pincées de fleur de sel.

Je vais chercher la bouteille d'amaretto (ça sent trop bon ce truc...) et j'en verse généreusement dans la cuve (peut-être un peu trop généreusement...).

Je ne bats pas trop longtemps pour ne pas trop incorporer d'air.

Je sors mes tapis silpat et je forme des petites boules de pâte que je pose sur les plaques. Je me mouille bien les mains pour pas ça colle quand je forme les boules (je déteste avoir les mains qui collent...).

Une première plaque est prête, à l'aide d'un tamis (personne pour faire la blague du petit ami???) je les recouvre de sucre glace et je réserve la plaque...

J'en fais une deuxième et rebelote sucre glace sur les petites boules...

je reprends la première et avant d'enfourner je recouvre à nouveau de sucre glace (j'adore on dirait des rochers dans la poudreuse...), idem avec la deuxième.

Pendant ce temps là Clafoutie dors sur le canapé, je vais la rejoindre le temps que ça cuise...

A la sortie du four j'adore leur côté craquelé!

Le retour des amarettis

Publié dans sucré

Commenter cet article